Capucine Anav sans masque à Roland Garros : elle est rappelée à l’ordre 6 fois !

Certains petits chanceux ont pu participer à cette édition VIP de Roland Garros, tout en pensant qu’ils pourraient passer en travers des règles sanitaires… Grave erreur !

Capucine Anav
Capucine Anav

Alors que Capucine Anav, l’ancienne candidate de télé-réalité et chroniqueuse télé a eu la chance d’assister à l’emblématique événement sportif, celle-ci n’a pas eu envie de porter son masque « comme tout le monde » et a fini par faire perdre patience à la sécurité du tournoi de tennis…

Des mesures sanitaires encore très strictes

Alors que le port du masque est maintenant obligatoire presque partout et tout le temps, il aurait été dur à croire que l’emblématique tournoi de tennis Roland Garros puisse échapper à la règle.

Ce 29 septembre 2020 se tenait l’un des matchs du tournoi auquel ont pu assister près de 5000 privilégiés, parmi lesquels Capucine Anav.

En effet la jeune fille avait été invitée à assister au match, mais n’a pas eu l’air de comprendre qu’il s’agissait d’un événement public et qu’elle devait porter son masque en continu, même dans les gradins.

L’ancienne chroniqueuse de TPMP aurait d’ailleurs été interpellée plus de 6 fois par le personnel de sécurité pour non-port du masque. Et si d’après les sources elle concédait à chaque fois à se couvrir la bouche après réprimande, quelques minutes plus tard, elle l’enlèvait à nouveau comme si de rien n’était…

Des photos de Capucine Anav sans masque qui ne trompent pas !

Une de photos où l’on voit Capucine Anav sans masque a d’ailleurs beaucoup circulé sur la toile dernièrement. On la voit assise dans les gradins discuter avec son père Didier. On la voit concentrée et regarder attentivement le match de tennis. On la voit se lever et déambuler dans les gradins. Et à chaque fois, on la voit sans masque.

Si l’on s’en tient à la loi française, ce type de comportement devrait couter très cher à Capucine Anav. Selon le site Service Public, le fait de se rendre à un événement public ou simplement dans un lieu public sans porter son masque constitue un délit de 4e classe. Le type de comportement problématique qui peut coûter la modique somme de 135e d’amende.

On se doute bien que pour les stars et autres personnalités publiques, ce montant peut paraître dérisoire, il n’empêche qu’au même titre que les citoyens lambda, ces derniers se doivent de respecter la loi.

Le tournoi de Roland Garros a dû s’adapter 

Beaucoup de grands événements massifs ont dû être annulés cette année à cause de la pandémie. C’est notamment le cas du Festival de Cannes (qui finalement aura droit à une mini édition symbolique fin octobre), ou des emblématiques Fêtes de Bayonne.

Mais le célèbre tournoi de tennis a finalement réussi à être maintenu, quoique légèrement modifié.

Au lieu des 20.000 spectateurs quotidiens initialement attendus, ce sont environ 5.000 privilégiés journaliers qui ont eu la chance de pouvoir assister aux tournois cette année.

Mais ces quelques chanceux doivent se soumettre à une série de règles strictes. Les mêmes qui sont mises en place dans la majorité des événements d’ampleur du même type.

Les groupes de personnes (jusqu’à 4 individus) sont permis, mais les rassemblements à l’intérieur de l’enceinte sont extrêmement limités.

Dans les tribunes, les spectateurs doivent également laisser un siège vide entre chaque individu sel ou petit groupe de personnes, et les individus de plus de 11 ans doivent obligatoirement porter le masque : une obligation qui vaut aussi bien assis que debout ou en déplacement dans l’enceinte de l’événement. Tiens, on dirait bien que Capucine Anav a oublié de lire le règlement non ?

L’édition de Roland Garros de cette année devrait se poursuivre jusqu’au 11 octobre. On espère que les prochaines célébrités qui viendront assister aux tournois sauront montrer l’exemple et respecteront bien les règles de port du masque. 


Arielle Cardin

Arielle Cardin

Passionnée par l'écriture depuis mon plus jeune âge et maman de deux enfants, je partage aujourd'hui mon temps entre la rédaction de news people et ma vie de famille !