Clara Luciani : elle s’en prend ouvertement à la ministre Roselyne Bachelot sur Instagram !

À travers une publication sur son compte instagram, la chanteuse Clara Luciani a fait le choix d’interpeler directement la ministre de la Culture. Cette dernière semble se retrouver dans l’obligation de prendre la parole en raison de la situation qui pévaut actuellement dans son domaine d’activité.

Clara Luciani interpelle la ministre de la culture
Source : Capture Twitter

La liée à la Covid -19 a impacté un grand nombre de domaines. Mais celui de culture et événementiel semblent être un peu plus gravement touché. La raison est tout simplement le fait qu’il y ait, l’obligation de respect de la distanciation sociale et bien d’autres mesures de protection. se sent sans doute révoltée par ces conditions qui les empêchent de travailler normalement. Elle décide donc de prendre la parole.

Une dérogation qui fait vraiment polémique

Pour comprendre la prise de parole de l’artiste française, il faut bien s’appuyer sur ce qui l’a poussée à se prononcer. En effet, depuis Mars dernier, il n’y a plus eu d’événement rassemblant un grand nombre de personnes. C’est d’ailleurs pour cela que les grands lieux de spectacles sont fermés et que les matchs de se jouent à huit clos. Cependant, il y a bien eu récemment un événement qui a défié la règle et marqué les esprits.

Il s’agit notamment, des représentations de la Cinéscénie qui a lieu au Puy du Fou. Elle rassemble cette année environ 9000 spectateurs. Un chiffre qui est largement au déçu de la barre autorisé. En effet, cela a été rendu possible grâce à une dérogation que les organisateurs de l’événement ont obtenue auprès de la préfecture. Ils ont promis de prendre les dispositions dans le but de respecter les mesures barrières.

Force est de constater tout de même qu’ils n’ont pas vraiment tenu leurs promesses. Sur les lieux le week-end dernier, les mesures barrières n’ont pas vraiment été respectées. Cet ensemble de choses a entraîné une forte polémique au point où la préfecture a décidé de réduire le nombre autorisé par la dérogation. Ce sera donc désormais 5000 personnes au lieu de 9000.

Une publication-choc sur Instagram

Même si certains de ses collègues avaient déjà envisagé de prendre la parole récemment à travers une lettre, c’est à travers son compte sur Instagram que Clara Luciani cri son ras-le-bol. À la suite de l’événement du Puy du Fou, elle a fait une publication dans sa storie en indexant directement la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot. Elle met en avant le fait qu’elle ne puisse plus exercer son métier et que malgré cela, il y ait eu un traitement de faveur pour le Puy du Fou.

On peut lire dans le message : « Vous passez de bonnes vacances, madame Roselyne Bachelot ? Parce que nous on a mal au bide et au cœur et on attend des réponses qui n’arrivent pas. » On peut y noter clairement son amertume. Elle explique : “Mon métier me manque”. Ce qui est tout à fait compréhensible dans ce sens où, le secteur de la culture est pratiquement à l’arrêt depuis le début de la crise sanitaire. Cette interpellation portera-t-elle des fruits ? Les jours à suivre apporteront les réponses concrètes.

Des rendez-vous avec les acteurs du secteur de la culture

Même si le message de la chanteuse vient au bon moment, il faut noter que bien avant cela, l’exécutif avait prévu de faire une table ronde avec les acteurs du secteur de la culture. Une qui devrait permettre de trouver des solutions à la situation qui prévaut.

La table ronde prévit pour démarrer le mardi 18 août dernier, sera plutôt remplacée par une série de rendez-vous avec le gouvernement. Pour les séances tenues jusqu’ici, les retours semblent ne pas ravir les participants. Les détails seront sans doute disponibles d’ici peu.


Ulrich Laisne

Ulrich Laisne

Passionné par l'écriture et les nouvelles technologies, le métier de rédacteur web a été pour moi une révélation ! Je suis particulièrement intéressé par l'actualité people, française mais aussi internationale.