Coronavirus : de nouveaux quartiers de Paris concernés par le port obligatoire de masque !

Classées « zone de circulation active » du virus, de larges aires de la capitale seront concernées par le port obligatoire de masque. Une mesure sanitaire applicable dès le samedi 15 aout 2020 à 08h00.

L’obligation de porter un masque à Paris s’étend à de nouveaux quartiers et celle des Batignolles, a annoncé vendredi le préfet de police de .

Un renforcement des mesures de protection

À ces zones viennent s’ajouter le quartier du Louvre et une partie des Champs Élysées. « Si la situation épidémiologique se détériorait à nouveau, le port du masque pourrait devenir obligatoire dans toute la capitale », a-t-il ajouté.

Juste au moment où vous pensiez qu’il était temps de faire une belle promenade venteuse sur les Champs-Élysées à Paris, sans masque facial, les responsables parisiens ont décidé d’ajouter la célèbre avenue à sa carte pour les masques obligatoires. Ceci alors que le coronavirus atteint un nouveau sommet, Paris étant déclaré zone à haut risque.

«Depuis la mi-juillet, tous les indicateurs montrent que le virus circule à nouveau plus activement dans la région: près de 400 personnes sont testées chaque jour positives au Covid-19 », indique le bureau du de la Capitale.

Avec une poussée record de coronavirus après le verrouillage qui frappe la France, Paris a rejoint lundi dernier plusieurs autres villes françaises pour rendre les masques obligatoires dans de nombreux endroits à l’extérieur. Pendant la première semaine, la règle s’appliquait aux zones touristiques densément peuplées et aux repaires locaux, des berges de la Seine, Montmartre et au Marais historique

Champs-Élysées, Champs de Mars, Tour Eiffel : épargnés ?

Auparavant, plusieurs sites touristiques majeurs ont été notamment épargnés. Beaucoup ont trouvé paradoxal que les masques ne fussent pas nécessaires sur l’avenue la plus célèbre du monde. La raison invoquée par les responsables était le manque de touristes sur les Champs-Élysées cet été en raison de la pandémie. Une autre omission surprise était l’esplanade du Champ de Mars et les jardins autour de la Tour Eiffel.

Maintenant, cela appartient au passé. Le port de masque est un must. Il est en pleine expansion et prend effet à partir de 8 heures samedi.

«Protégeons-nous les uns les autres: à partir de ce samedi, les zones de Paris où le port du masque est obligatoire s’étendent», a tweeté la maire de Paris vendredi soir.

Les principaux ajouts sont :

  • Quartier des Champs-Élysées : Avenue des Champs-Élysées, de la rue de Berri, des avenues Montaigne et du quartier Georges V jusqu’à l’Arc de Triomphe et la Place Charles de Gaulle.
  • Quartier Gare Saint-Lazare : Rue Saint-Lazare, Place Gabriel Péri, rue de Rome, Boulevard des Batignolles, Place de Clichy.
  • Paris Centre : un vaste zone qui traverse le 1er au 4e arrondissement. Il comprend les boulevards de la Madeleine, des Capucines, des Italiens; Boulevards Montmartre et Bonne Nouvelle; Place de la République et Place de la Bastille; Boulevard des Filles du Calvaire et Boulevard Beaumarchais; Quai Henri IV, Quai du Louvre et Quai des Tuileries; et Pont Saint Louis et Pont Neuf.
  • Quartier des Batignolles dans le 17e arrondissement
  • Le Champ de Mars: L’ensemble s’étend jusqu’à l’Ecole Militaire. Aussi le Quai Branly adjacent, et la Place du Trocadéro en face.

D’autres zones pourraient encore être ajoutées, avertit la mairie, «selon l’évolution de l’épidémie». En dehors de ces zones, ajoute-t-il, le port d’un masque est recommandé «en toutes circonstances, que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur».

Qui devrait porter un masque?

Les piétons, et cela incluent les personnes qui font du sport (le jogging, le skate, etc.) Les conducteurs et utilisateurs de vélos ou de scooters sont exemptés.

Ceux qui bafouent les règles s’exposent à des amendes de 135 euros.

Prenez votre masque avant de visiter les musées et les magasins. De plus, certains considèrent que cela serait « antisocial » de nos jours, si vous n’en portez pas.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !