N’oubliez pas les paroles : certains internautes critiquent ouvertement Valérie, la maestro actuelle !

Les internautes peuvent être très durs envers les gens, c’est connu. Valérie, l’actuelle maestro de l’émission « N’oubliez pas les paroles », en fait les frais en ce moment…

Nagui

Au vu du nombre de ses victoires et de ses gains accumulés, Valérie est en train de faire partir des meilleurs joueurs dans l’émission N’oubliez pas les paroles. Cela n’empêche pas que la maestro du jeu soit la cible de vives critiques de la part de certains téléspectateurs.

Le rêve, après 7 échecs !

L’actuelle maestro dans l’émission animée par Nagui en fin d’après d’après-midi, est Valérie. Cette dernière, apparemment la 1ère surprise, ne cesse de monter dans le classement des plus grands maestros du jeu. En ce moment, elle est déjà à sa 31e victoire, et elle compte 168 000 euros de gains à son compteur !

Venue de la Belgique, précisément d’un petit village non loin de Charleroi à Wayaux, Valérie est une mère de famille âgée de 44 ans. Celle qui peut parfaitement se faire passer pour un sosie de la chanteuse Nolwenn Leroy, tellement elle lui ressemble, peut se targuer d’avoir réalisé l’un de ses rêves.

En effet, Valérie voulait être qualifiée pour les Masters de N’oubliez pas les paroles, afin de pouvoir se mesurer aux plus grands joueurs de l’émission. Dans ce registre, elle pense notamment à celle qui lui a donné envie de se lancer dans l’aventure, la maestro Nathalie, ou encore Renaud, qui d’ailleurs est belge comme elle.

Pari réussi donc pour Valérie, qui, le 7 septembre 2020 est devenue la 17e plus grande maestro de l’émission N’oubliez pas les paroles, sur 2. Elle a franchi ainsi une autre étape.

De plus, Valérie à toutes les raisons d’être fière de son exploit, quand on sait qu’elle a eu à passer jusqu’à 7 fois les castings, avant d’avoir la chance d’être sélectionnée. La coiffeuse belge ne se doutait pas qu’elle aurait pu aller si loin dans le jeu.

Lors d’une interview, elle a confié qu’elle pensait que la production ne voulait pas d’elle de toute manière. Aussi, son objectif était juste d’avoir le micro d’argent…

Des critiques parfois méchantes

Avec son énorme gain, qui continuera à augmenter tant qu’elle reste dans l’émission pour en gagner, Valérie a désormais la possibilité de réaliser ses projets de vie qu’elle a évoqués dans l’émission.

Ainsi, le rêve de voyager en Nouvelle-Zélande avec toute la famille, ou encore de s’offrir une demeure dans le sud de l’Italie, est plus que jamais à portée de main. Cependant, la médiatisation a forcément des aléas, et la mère de famille n’a d’autres choix que de les subir.

En effet, il semblerait que Valérie fasse l’objet de critiques de la part de certains téléspectateurs. Même si la maestro fait partie de ces personnes qui ne sont pas sur les réseaux sociaux, les retours des internautes lui parviennent quand même, et ils ne sont pas toujours positifs.

Valérie a avoué qu’elle pensait qu’il fallait obligatoirement avoir un réseau social pour pouvoir participer à l’émission. Heureusement pour elle, cela n’était pas nécessaire, car la mère de famille a affirmé qu’elle préférait demeurer discrète, et ne pas trop s’exposer, car cela lui fait peur.

Concernant les échos qui lui parviennent, elle assure qu’il y a de tout, et même des remarques méchantes de la part des internautes. D’après ses propos : « Apparemment, certains me reprochent de trop m’exprimer. Ou de manquer d’empathie avec des candidats. »

Pourtant d’après Valérie, les interactions entre tous les candidats, elle y comprise, sont au beau fixe. D’après elle, les téléspectateurs n’ont aucune idée de ce qui se passe dans les coulisses du jeu : « Avec les candidats, on rigole ensemble. On parle de nos parcours. Ce qui se passe sur le plateau n’est pas forcément le reflet de la réalité. »  Au final, le plus important c’est de profiter de sa chance, qu’importe les critiques…


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.