Sylvie Tellier est obligée de se justifier après avoir viré Miss Guadeloupe ! Les internautes sont très choqués !

Une candidate a été évincée de la compétition Miss Guadeloupe 2020. Face à cette décision, la présidente de la société Miss France s’était tenue d’expliquer la disqualification de cette dernière.

Anaëlle Guimbi, une apprentie miss, a été écartée du concours de beauté après avoir participé à une séance . Lors du shooting, la jeune femme de 20 ans laissait apparaitre un sein. Elle aurait posé en n’étant recouverte que de maquillage rose, de strass et des pétales de fleurs. Le sourire aux lèvres, la belle demoiselle tenait l’un de ses seins, entièrement peint et décoré, dans la paume de sa main.

Un au revoir avec la tête haute

Bien au contraire de Valérie Bègue ou encore Kelly Bochenko, sa photo n’a rien de vulgaire ni d’érotique. De plus, cette séance a été faite pour une bonne cause. Pour soutenir une campagne de lutte contre le cancer du sein. Une belle action qui lui a coûté sa couronne.

View this post on Instagram

Hello tout le monde ! Malheureusement cette magnifique aventure qu’est Miss Guadeloupe s’arrête ici pour moi. En effet, les photos que vous voyez s’avèrent être contraire aux valeurs de Miss France. Les règles sont ce qu’elles sont, je m’incline mais je continuerai toujours à défendre les valeurs qui me sont chères comme ce combat contre le cancer du sein. Je ne vous remercierai jamais assez pour tout le soutien et l’amour que vous m’avez apporté ces derniers jours. J’aurais vécu cette aventure pleinement, mon seul regret sera de ne pas avoir pu participer au show et par la même occasion vous montrer à tous que vous aviez raison de me soutenir. Je souhaite bonne chance à toutes mes copines d’aventure, on forme une super belle équipe et je suis heureuse d’avoir pu faire d’aussi belles rencontres. ❤️✨ Merci pour tout les filles ! Je reste persuadée que la meilleure représentera avec succès notre belle Guadeloupe ! Merci au comité @missguadeloupeofficiel , cette aventure humaine m’aura beaucoup apporté sur tous les plans !

A post shared by Anaëlle Guimbi (@anaelleguimbi_off) on

Ainsi, suite à son éviction, Anaëlle Guimbi a tenu d’informer ses fans. Sur son compte , cette dernière a annoncé que sa magnifique aventure est venue à son terme. Elle a expliqué que ses photos s’avéraient être contraires aux valeurs de Miss . « Je m’incline, mais je continuerai toujours à défendre les valeurs qui me sont chères comme ce combat contre le cancer du sein. » Avait-elle déclaré. Sans amertume et avec la tête haute, la candidate a voulu remercier le comité de Miss Guadeloupe. Surtout à tout ce qui l’a soutenue. Aussi, elle n’a pas oublié de souhaiter bonne chance à toutes ses copines dans l’aventure. Quoi qu’il en soit, sa participation était si enrichissante. À ne parler que de ses belles rencontres.

Face à cette publication, a voulu justifier cette élimination qui a fait objet d’une grande polémique. Cette dernière a confirmé à l’AFP que le comité Miss Guadeloupe a reçu une dénonciation quant à ces fameux clichés. Ainsi, pour éviter toute procédure à l’encontre de l’association de Guadeloupe, la société Miss France était contrainte de disqualifier Anaëlle. Si elle se disait « désolée et attristée », Sylvie Tellier a toutefois défendu la décision du comité régional. Elle a même ajouté que malgré le fait que photos n’ont rien d’obscène, « le règlement reste le règlement ». Aucune exception n’est applicable.

Un règlement à réviser

« Une candidate ne doit guère participer à des séances photos, captations visuelles et/ou audiovisuelles et/ou tout type événements en faisant paraître intentionnellement des parties intimes… » Telle était le règlement qui a été appliqué pour écarter Anaëlle du concours. Face à cela, la sénatrice de Guadeloupe a été choquée. En effet, cette dernière juge que cette décision est incohérente et incompréhensible.

Devoir écarter une candidate qui a contribué à la lutte contre le cancer du sein est absurde. Victoire Jasmin a même trouvé que Anaëlle Guimbi devrait plutôt être valorisé quant à ses actes. « À travers cette éviction, c’est une douleur supplémentaire pour les femmes victimes de cancer, c’est la non-reconnaissance de leur cancer et de leur état de santé. » Avait-elle ajouté. De ce fait, la sénatrice de Guadeloupe a même fait appel à une révision du règlement quant à ce concours de beauté.

Quoi qu’il en soit, outre Victoire Jasmin, nombreux sont ceux qui ont soutenu l’action de l’apprentie miss. Ses proches, ses fans et même Alexandra Rosenfeld, une ancienne Miss France. Cette dernière a même publié l’un des clichés topless de la jeune femme. « Tout mon soutien à la belle Anaëlle Guimbi, écartée pour un beau cliché où l’on ne distingue quasiment rien. Une photo réalisée pour soutenir une campagne de lutte contre le cancer du sein. On est en 2020, ce genre d’engagement devrait être salué plutôt que puni ». Avait-elle mis en légende.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !