Sylvie Vartan : elle revient sur sa rencontre avec son mari Tony Scotti et raconte tout !

La chanteuse française Sylvie Vartan fête son 76ème anniversaire ce samedi 15 août 2020. C’est l’occasion de découvrir comment elle et son mari Tony Scotti se sont rencontrés.

Johnny n’a pas été le seul amour de sa vie

C’est vrai que son célébré avec le chanteur le 12 avril 1965 est bien connu, son histoire ave Toni Scotti l’est moins. Le couple s’est rencontré un an après le divorce de Sylvie Vartan en 1981. La chanteuse raconte qu’elle était une jeune femme tranquille et sereine quand elle l’a rencontré. À l’époque, elle vivait avec son fils et sa mère. Malgré le goût amer laissé par le divorce, elle était apaisée. Quand une  histoire n’aboutis pas, on a forcément un sentiment d’échec.

Leur coup de foudre a eu lieu à un festival de au Japon. Sylvie avoue qu’elle n’y croyait pas non plus quand le déclic s’est produit. Tony avait fait une très forte impression sur elle. Pour elle, il avait quelque chose qui lui inspirait la sécurité et en plus c’était un homme très séduisant. Il dégageait cette impression d’être « droit, honnête, avec une grande bienveillance » pour ceux qui l’entourent. La chanteuse et le producteur américain se sont mariés trois ans après leur le 2 juin 1984 à Los Angeles.

Après treize ans d’amour, ils décidèrent d’agrandir leur famille en adoptant Darina en octobre 1997. Sylvie Vartan, maman de , est devenue mère pour la deuxième fois. Face au chanteur, beaucoup de monde pourrait croire qu’il ne fait pas le poids. Ce n’était pas le cas de Tony Scotti. Dans une interview accordée au Figaro, il a avoué n’avoir jamais été l’interprète de « Je te promets ». Il se considérait comme un grand frère pour lui. Il raconte qu’ils s’entendaient très bien, car ils partageaient les mêmes goûts musicaux. Ayant déjà travaillé avec plusieurs légendes telles que Tina Turner ou Babra Streisand, il avait beaucoup d’histoire à raconter.

Un rappel sur la vie de la chanteuse

Sylvie George Vartan est une chanteuse française d’origine bulgare. Elle est née en Iskretz le 15 août 1944. À seulement sept ans, Sylvie joue son premier rôle au cinéma dans le film « Sous le joug ». Sa famille décide d’émigrer dans les années 1950. Elle arrive en décembre 1952 avec ses parents et son frère Eddie. Même si les enfants ne parlaient pas le français, ils voulaient vraiment réussir et font leurs études dans de bons lycées parisiens.

La chanteuse est la sœur d’Eddie Vartan et la tante de l’acteur franco-américain Michael Vartan. Côté cœur, elle épouse en premières noces le chanteur Johnny Hallyday le 12 avril 1965 et aura son fils David Hallyday le 14 août 1966. Après un mariage tumultueux, elle se remarie avec le producteur Tony Scotti. Elle adopte une petite Bulgare Darina, qui est née en octobre 1997.

Sylvie Vartan fait ses premiers pas sur la scène de l’Olympia dès ses débuts en 1961. Elle gagne petit à petit ses galons de vedettes. Elle est en tête d’affiche avec Trini Lopez, les Beattles, et Pierre Vassiliu durant trois semaines, soit un total de 41 apparitions en tout. En 1967, la chanteuse partage l’affiche avec son mari Johnny Hallyday à l’Olympia. Après une convalescence à New York dans les années 70, elle commence ses shows à l’américaine.

Sylvie se rend aussi régulièrement aux États-Unis où elle enregistre à Nashville avec les musiciens et les chœurs d’Elvis Presley. Elle a chanté en neuf langues (français, anglais, allemand, italien, espagnole, néerlandais, bulgare, portugais, japonais) dans le monde entier. Pas seulement et chanteuse, Sylvie Vartan a aussi sorti quelques livres dont « Si je chante » ou encore « Le style Vartan ».


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !